top of page
Rechercher
  • solennchojnicki

Quel est le rôle de la pleine conscience?




Le Yoga et le Pilates sont deux pratiques de pleine conscience. La pleine conscience désigne une attitude d'attention, de présence et de conscience vigilante, qui peut être interne (sensations, pensées, émotions, actions, motivations…) ou externe (au monde environnant, bruits, objets, événements…). C’est une notion indienne ancienne associée à l’enseignement de Siddhartha Gautama (Bouddha), elle joue un rôle important dans le bouddhisme où la pleine conscience est une étape nécessaire vers la libération.




Le rôle de la pleine conscience est très bien décrit dans un livre de Thich NHAT HANH « Prendre soin de l'enfant intérieur » dont je souhaite vous partager un extrait :


« Le rôle de la pleine conscience :


La première fonction de la pleine conscience est de reconnaitre, et non de combattre. Nous pouvons nous arrêter à tout moment et prendre conscience de notre enfant intérieur. Quand nous le reconnaissons pour la première fois, tout ce que nous avons à faire est d’être conscient de sa présence et de lui dire bonjour. C'est tout. L’enfant est peut être triste. Si c’est le cas, nous pouvons simplement respirer en pleine conscience et dire : " J’inspire, je sais qu’il y a de la tristesse en moi. Bonjour ma petite tristesse. J’expire, je vais prendre soin de toi. "


Quand nous avons reconnu notre enfant intérieur, la deuxième fonction de la pleine conscience est de l’entourer de toute notre tendresse. C’est une pratique très agréable. Au lieu de combattre nos émotions, nous prenons soin d’elles. Nous avons d’ailleurs une grande alliée que nous offre le pleine conscience : la concentration. Si nous reconnaissons, étreignons avec douceur l’enfant, le prenant tendrement dans les bras, quelques minutes suffiront à apporter de l’apaisement. Les émotions difficiles, seront encore là, mais nous ne souffrirons plus autant.

Après avoir reconnu et enveloppé avec grande douceur et tendresse l’enfant, la troisième fonction de la pleine conscience sera de soulager nos émotions difficiles. Dès que nous entourons tendrement cet enfant, les émotions difficiles s’apaisent et nous commençons à nous sentir mieux. Ainsi, prenant bien soin de nos fortes émotions, avec grande douceur, et les baignant de notre pleine conscience et de notre concentration, nous serons en mesure d’en percevoir les racines. Si nous percevons mieux d’où vient notre souffrance, celle ci pourra s’apaiser, tout naturellement. C’est ainsi que la pleine conscience peut à le fois reconnaitre, étreindre tendrement et soulager.


C’est encore cette même énergie qui pourra donner naissances à l’énergie de la concentration et, à son tour, à l’énergie de la vision profonde, qui a le pouvoir de nous libérer. La concentration nous aide à nous focaliser sur une seule chose a la fois, et c’est alors que notre vision peut approfondir, s’élargir, permettant ainsi une sorte de percée dans la réalité. Si notre pleine conscience est présente et que nous parvenions à la maintenir pleinement vivante, la concentration se manifeste elle aussi. Et si nous la gardons bien présente, c’est la vision profonde, libératrice, qui pourra ensuite émerger. Nous voyons donc que l’énergie de pleine conscience est véritablement celle qui nous permet de regarder en profondeur et d’acquérir la vision profonde dont nous avons besoin pour rendre possible toute transformation. »


Ici l’enfant intérieur peut faire référence à nos blessures intérieures, nos émotions, sensations désagréables mais également agréables. Le processus de la pleine conscience permet de reconnaitre cet état, d’en prendre conscience, de s’y concentrer pour ensuite l’entourer de bienveillance et de tendresse afin de soulager nos émotions difficiles. « La pleine conscience peut à la fois reconnaitre, étreindre tendrement et soulager ». La finalité étant d’avoir une vision plus globale, une vision profonde de notre état afin de nous libérer. C’est cette notion de libération que l’on retrouve dans l’enseignement du bouddhisme, la référence de la pratique de la pleine conscience.


Thich NHAT HANH est un maître bouddhiste vietnamien, il est une figure majeure de la spiritualité mondiale. Ses actions pour son peuple ont conduit Martin Luther King à soutenir sa candidature pour le prix Nobel de la paix en 1967. Réfugié politique en France depuis 1972, il a fondé le « Village des pruniers » ( https://plumvillage.org/fr/ ), une communauté où il anime des séminaires.

Ce livre m’a été conseillé par Soizic Nogues, Sophro-Analyste à Rennes (https://www.sophro-analyste.com), qui m’entoure de bienveillance dans mon parcours à la recherche de mon équilibre intérieur, long parcours qui est le chemin de toute une vie, et peut être même de plusieurs vies. Merci.

69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page